Notre Histoire 

L’histoire des Tournesols ne date pas d’hier.

Claude, Aurélie, Béatrice et Laurent amis de longue date échangeaient déjà à ce sujet depuis plusieurs années. La nécessité d’apporter à notre Société actuelle une vision positive; l'humanisme, l’écologie et la quête de sens. 

Une jolie manière de revenir à l’essentiel.

 
Que s’est-il passé en 2020 ?

Le moment venu décision fut prise. Ce fût l'occasion de sauter le pas et de concrétiser le projet.

Pendant plusieurs mois, chacun, chacune scrutait les annonces de ventes de lieu idéal pour accueillir le projet. Béatrice et Laurent depuis la Haute-Garonne, Aurélie et Claude depuis l’Allemagne.

À l’époque, trois autres personnes faisaient partie du projet, mais ont décidé de ne pas poursuivre l’aventure à ce moment-là. Leurs chemins se recroiseront peut-être.

En août,     

un terrain à Lalande, Lacaussade, dans le Lot-et-Garonne (47) s’est présenté aux membres, département déjà adopté par Aurélie et Claude, qui ont eu un coup de cœur quelques années plus tôt. «Comme une impression d’être à la maison ».

Coïncidence ou fruit du hasard ? D’autant qu’après la visite du lieu, Aurélie a aperçu à Montflanquin, ville voisine du lieu, une porte qui lui était apparue en rêves quelques temps plus tôt.

 

Accord de principe avec le vendeur le jour-même. Il bloque le terrain pour notre projet et retire l’annonce des sites Web.

Que s’est-il passé en 2021 ?

Au mois de janvier,

l’annonce pour rechercher d’autres personnes souhaitant intégrer le projet est mise en ligne sur Passerelle Eco .

Élise, Eric et leur fille visitent le lieu le 20 février, énorme coup de cœur pour eux également. Eric, maraîcher dans l’âme s’y voit déjà, Élise se voit déjà proposer des ateliers pour le futur public, quant à leur fille, elle s’imagine déjà bergère des moutons qui sont déjà présents sur le lieu, grimper aux arbres, gambader.

Jean-Luc, Élise, Eric et leur fille intègrent ainsi la SAS Coopérative en février et le compromis de vente qui tardait à être signé le fut le 18 février (acquisition complète le 18 mai).

Les jolis signes de la vie...

 

En mars,

nous nous attelons à préparer le site Internet, les pages Facebook et Instagram, 

pour mettre en place un crowdfunding qui nous permettra de valider l’acquisition définitive du terrain.

 

Plus qu’un Écolieu, cet endroit sera un vrai « havre de paix » pour tous ceux, toutes celles qui auront le plaisir d’y séjourner.