Notre philosophie
  • Rien n’a de sens en dehors de  ce que l’on lui donne.

  • Reconnais toi en l’autre car l’autre  est en toi.

  • Celui qui sait qu’il a assez est riche.

  • Celui  qui  ne  s’écarte  pas  de  sa  nature subsiste longtemps.

  • Celui qui sait fonder ne craint point  la destruction.

  • La NATURE nous révèle ses secrets  à son rythme.

  • Les GRANDES CHOSES ne craignent  pas l’épreuve du temps.

  • Nous sommes tous locataires sur  cette planète. 

Dans notre Projet d’Eco lieu « LES TOURNESOLS », nous  souhaitons vivement pérenniser le projet dans le futur et le faire  perdurer au-delà de nous.

Notre inspiration......Texte « La Tribu »

 

Quand nous avons cessé d'être des tribus, l'unité s'est séparée. Nous pensions que le couple, ou le noyau familial suffirait, tandis que les amitiés et les cercles d'appartenance nous donnaient les miettes d'une coexistence éphémère. La tribu est bien plus que des amis et des frères de sang.

La tribu est l'appartenance spirituelle à une fraternité qui soutient et nous invite à soutenir.

La tribu est l'endroit où les rôles naturels sont partagés, échangés et interagis.

Les mères aujourd'hui mères seules sans le groupe de retenue et de soutien.

Les enfants ont des frères qui sont toujours les mêmes, ceux de sang, et les frères spirituels qui sont nombreux devraient jouer ensemble, co-créer.

Nous nous sommes séparés sur de petites propriétés privées, courant d'un côté à l'autre pour trouver la subsistance de la famille.

Le naturel est de se regrouper et pendant que certains sèment, d'autres éduquent, d'autres construisent, certains cuisinent, et au bon moment on se réunit pour manger, pour célébrer, pour continuer à tribu.

L'amour que nous recherchons tant, en plus de l'amour de soi qui se cultive, n'est pas celui d'un couple, d'enfants, de famille, mais en n'ayant pas de tribu pour pratiquer l'amour à des facettes infinies, on surcharge l'idée que le couple, les enfants et la famille nous donneront le terrain pour canaliser l'amour.

Aucune tribu n'est comme un corps humain démembré essayant de fonctionner, chaque membre séparément. Nous devons retourner dans les tribus où les grands-parents sont dignes et les oncles le sont tous.

Le commerce, la propriété privée et l'individualisme nous ont déchirés en tant que branches de l'échange qui nous unit.

Dans la tribu, tous les cadeaux sont les bienvenus, et la rotation des rôles ne crée ni ennui ni saturation.

Dans les tribus il y a tellement de frères et sœurs que le partage est très riche et les modèles alternent.

Maintenant, vous commencez à utiliser le vieillissement entre amis, et c'est apprécier la tribu.

Nous pouvons commencer plus tôt et offrir aux enfants un environnement sain où le partage est naturel et où il y a de nombreuses références à apprendre.

La tribu: c'est pour créer l'amour.

 

De Laura Losada ... Poi d'Ixlandia